Puget 2014

Écrit par Administrator le .

 

Nous avions eu un avant-goût de ce qui nous attendrait en CPL à l’occasion de la première manche de LNP.

Nous avions mis en évidence nos approximations et notre manque de lucidité face à des équipes affûtées et expérimentées. Confrontés à des matchs et des défaites difficiles nous nous sommes remis en cause en profondeur afin de mieux exploiter les capacités de chacun de nos joueurs.

 

983640 846604675356333 6160580695388335712 n

#1 : Training Pré Millénnium vs Polar Bears
Notre entrée en matière commence le jeudi après-midi, face aux Polar Bears, renforcés cette saison par les deux ténors californiens Ryan Greenspan et Oliver Lang.
Les Russes font preuve d’une grande solidité et de réalisme dans la manière d’aborder le layout. 
La vision de jeu et l'opportunisme des 2 Dynasty boostent encore en plus cette équipe déjà bien rodée.
Le training bien que très instructif, sera quasi à sens unique tant les Russo-Américains nous défont facilement.
En définitive rien de surprenant, nous prenons les choses avec pragmatisme et philosophie. Il n’y a qu’en perdant contre plus fort que soi que l’on progresse.

#2 : Training avec Image en fin de journée
Image, l'équipe mythique de Richmond Italia, a été reformée avec des jeunes joueurs canadiens dont son fils.
Ils montreront beaucoup d’agressivité sur le terrain en nous rendant coups pour coups.
A l’issue nous en profitons pour partager avec nos nouveaux amis francophones quelques tips.

#3 : Vendredi nos 2 premiers matchs.
Premier Match vs TonTon, les champions d’Europe en titre.
Nous étions impatients de nous frotter une seconde fois à la meilleure équipe de France et d’Europe. Nous n’avons pas été déçus.
Bien que nous marquons un seul point, le match est à couteaux tirés et plusieurs fois les Tontons se retrouvent en difficulté. 
Par deux fois, Sebban gagne son un contre un. Nous empêchant à 2 reprises de revenir au score.
TonTon est indéniablement au-dessus de nous, notre manque cruel de teamplay nous fait défaut, nous nous inclinons logiquement 5/1.

Second match VS Carnage.
Nous avions une revanche à prendre après la sévère correction infligée lors de la première manche de LNP. 
Nous nous connaissons bien, et nous imposons notre rythme dès le début du match. Rythme que Carnage s’efforce de suivre punissant chacune de nos erreurs. 
Alors que le match semble tourner à leur avantage, les joueurs de Carnage, un peu trop sous pression, subissent pénalités sur pénalités nous permettant de remporter notre première victoire en CPL : 5/3.

#4 : Samedi notre dernier match de qualification.
Nous sommes encore en lice pour les qualifications en jouant le match « retour » de la LNP contre Outrage qui s’était imposé le weekend précédent sur le score serré de 3/2.

Le match s'annonce âpre et tendu.
Nous avions bien analysé leur jeu rapide et incisif dans les voiles. Un point est rapidement marqué de chaque côté. Le point suivant se soldera par un "no point" à l'issue d'un rageur "un contre un". A ce moment nous y croyons. Mais ils vont enchaîner 4 points victorieux de suite pour l'emporter 5/1. On varie les strats mais nous ne serons jamais dans le tempo, des move hasardeux, des opportunités qui ne seront jamais prises, un jeu collectif qui s'individualise...
Au final notre plus mauvais match.

Nous sommes très heureux pour nos adversaires du jour qui termineront à une superbe et méritée troisième place. En sortant Art Chaos en quart de finale, bravo Messieurs !

Notre analyse sur le chemin du retour met en avant plusieurs limites que nous devons dépasser pour passer le cap des qualifications en CPL.

Le "team play" est essentiel. Ce qui permet à une équipe de prendre le dessus, dépend de sa capacité à analyser le jeu pour retourner une situation à son avantage.
Mais pour atteindre ce niveau de lucidité en match, il faut que chaque joueur aient une certaine aisance technique et physique.

Chaque risque doit être calculé sur le terrain, et la rapidité d'analyse après le break doit nous permettre de trouver collectivement la solution.

Pour conclure, nous avons passé un très bon moment et nous avons pu profiter de la gentillesse et du professionnalisme de nos nouveaux partenaires.
Tout le staff de GI Sportz Paintball  a été là pour nous soutenir : Steve, Shawn, Gregory Praud et Big G.

Nous les remercions pour leur support sans faille et l'excellent matériel qu'ils nous fournissent : les lanceurs Victus, la bille Imperial 5 étoiles, les masques Grill.
Sans oublier Eastwood Paintball, Drom et enfin et surtout notre duo de choc Vinie et Romain.